Acceuil

Comme de simples mots peuvent bouleverser.

Je n'écris plus. Je ne photographie plus. Mais je vis.
L'art me manque & il me semble que je suis davantage dans une période d'observation que de création. La tête me tourne, les images se mêlent, les mots, les symboles.


Mercredi Nina était à Paris & nous en avons profité pour arpenter les rues du Marais & de Bastille en prenant de jolis portraits. Elle est de ces gens qui attirent les regards, les curiosités, les paroles d'autrui. Dans la rue, à la terrasse d'un café, nous discutons & partageons sous un soleil de plomb. Pourtant, l'automne arrive ?



Vendredi, j'étais sur le plateau d'enregistrement du Grand Journal de Canal + . Joli essai, assez amusant de se sentir épier par quelques caméras mais sans savoir lesquelles. J'y ai vu Mélanie Laurent de très près, ainsi que Manu Katché & David Pujadas (& bien même qu'il est tout petit). J'y retourne le Lundi 5 Octobre, puisque les invités ne sont autres que Yoko Ono & Sean Lennon... comment aurais-je pu louper l'événement ? Cela pourra vous paraitre dérisoire, mais ce sera pour moi comme si John était là.


& puis le weekend se déroule à un rythme trop soutenu, bien évidemment. J'aime pouvoir me lever à l'heure qu'il me plait & organiser ma journée ensuite. Quelques photos hier... j'ai hâte de faire développer la pellicule de mon Retina ! J'aime toujours autant l'argentique & son lot de surprises, mais j'aimerais aussi pouvoir développer moi même, c'est certain. Malheureusement je n'ai ni la place, ni l'argent, ni même les capacités de le faire.


A Paris, l'on vit. Que le temps est agréable... je vous assure. J'ai hâte que mes amis Drômois viennent enfin partager quelques instants de cette vie avec moi ! Ce sera à coups sûrs absolument réussi... et ils me manquent, parfois, comme beaucoup de choses de là-bas.


4 commentaires:

Lilla* a dit…

La jeune fille en photo est tout simplement magnifique :)

Maou a dit…

Merci Lilla :)
Où en es-tu de la sphère bloguienne ? Tes tribulations me manquent !

Lili a dit…

On arrive Maou, on arrive, avec nos bouilles, nos conneries, notre fraicheur, nos pollens dans les cheveux et puis tout le reste.
Personnellement je crève d'impatience de pouvoir revivre Paris avec toi.

Lilla* a dit…

http://ilovemynerd.canalblog.com =)

Julien Rouyer Graphiste's Fan Box

rechercher sur le blog